Conférence européenne de Grenoble des 8 et 9 octobre : « L’Apprentissage des sciences dans l’Europe de la connaissance »

, par Robert Le Goff

Dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne, la France a organisé, à Grenoble, une Conférence européenne sur « L’Apprentissage des sciences dans l’Europe de la connaissance » les 8 et 9 octobre 2008 (programme : document n°1 ; problématique : document n°2).
Le programme « Éducation et Formation 2010 » prévoit l’accroissement de la culture scientifique de chacun, l’augmentation du nombre d’élèves et d’étudiants en sciences et la réinscription de la science au cÅ“ur de la culture. Cette conférence, qui a regroupé de nombreux experts européens, a permis la mise en commun des réflexions sur les pratiques, les outils, les efforts mis en Å“uvre pour changer les représentations sociales, ainsi que sur la réforme des curricula et des pratiques pédagogiques.

Le ministre de l’éducation nationale Xavier Darcos (discours : document n°5) et le commissaire européen en charge de l’Éducation, de la Formation, de la Culture et de la Jeunesse, Jan Figel (discours : document n°6) ont insisté sur l’importance de cette conférence qui a débouché sur des propositions permettant d’enrichir les conclusions du Conseil européen que prépare la Présidence française sur « L’École du XXIe siècle », en suivi de la communication de la Commission européenne sur la modernisation de l’enseignement scolaire en Europe.

Le rapport Rocard (voir document n°8) a constitué le point d’entrée des travaux.

Les quatre tables rondes (problématique : document n°3) :
- « Pourquoi enseigner les sciences ? La place des sciences dans la culture. »,
- « Comment enseigner les sciences aujourd’hui ? »,
- « Sciences expérimentales et mathématiques : quels bénéfices mutuels ? »,
- « Sciences expérimentales et technologie : quelles interactions ? »,

et les travaux menés en ateliers sur quatre thématiques (problématique : document n°4) :
- « La science pour tous : un égal accès à l’éducation scientifique et le succès pour tous »,
- « Les relations entre l’apprentissage formel et l’apprentissage informel des sciences »,
- « La formation des maîtres »,
- « Enseigner les sciences face aux enjeux de société »,

ont permis l’élaboration de propositions sur le champ des sciences qui seront étudiées lors du conseil informel des ministres de l’Éducation à Bordeaux les 20 et 21 novembre prochains.

Une première écriture de ces propositions a été rédigée par Pierre Léna. Elles figurent dans les documents joints n°7 (en VO) et n°7bis (en français). Ces versions sont provisoires car les participants sont invités à réagir aux propositions qui y sont faites afin d’élaborer un document définitif.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)